Time to Forgive

« They're gone, they come back, and now it's time to forget and to forgive...»
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « So this is the way...» | PV Joe (L'

Aller en bas 
AuteurMessage
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Ven 5 Déc - 21:08



    Découvrez Switchfoot!


    Aria ouvrit les yeux, éblouie par la lumière du soleil se déversant dans sa chambre. Elle se retourna lentement...et failli tomber en bas de son lit. Elle se retint à temps et se redressa, se mettant assise, puis elle entreprit de regarder autour d'elle. C'est bon, elle était dans sa chambre, dans son lit, et...elle tourna la tête sur le côté, Seule. Pour une fois qu'elle dormait toute seule...elle laissa échapper un soupir, et jeta un coup d'œil à son portable. Appuyant sur une touche, elle fit s'afficher l'heure. 11 heures et demi. Eh bien, elle avait dormi longtemps, elle qui n'était pas une si grosse dormeuse que ça. Enfin, il faut dire que la nuit dernière elle n'avait pas beaucoup dormi, et la journée ensuite avait été..disons chargée en émotions.


    FLASH BACK.
    « Joe je...crois que je t'aime. »
    Hein, quoi? Elle avait réellement dit cela? Elle -même avait du mal à réaliser ses paroles. Et pourtant, c'était ce qu'elle pensait. Elle croyait l'aimer. Elle qui pensait que pourtant, c'était impossible, étant donné leurs...conneries qu'ils avaient faites pendant deux années à l'université. Un jour ils se détestaient plus que tout et se faisaient des frasques, s'insultaient, allaient même parfois jusqu'à se frapper - je vous rassure, légèrement hein, pas de blessés dans l'histoire - et le lendemain ils étaient tous les deux collés l'un à l'autre en train de s'embrasser. Une relation plus que bizarre, un peu incontrôlable. Et c'est pour cela que, deux mois plus tôt, ils avaient d'un commun accord, décidé de l'interrompre. Le problème était que..lorsqu'ils s'étaient revus à Sacramento, deux jours plus tôt...ils étaient coincés dans une cave, la cave de la résidence. Et puis une chose en entrainant une autre...ils avaient fini par se réveiller dans le même lit le lendemain matin. Et maintenant, le visage des deux jeunes gens n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, et Aria avait réalisé qu'elle était amoureuse de Joe. Et elle le lui avait dit. Du côté de Joe, aucune réaction. Un peu...déçue, et tout de même encore bousculée par ses sentiments qu'elle venait de réaliser, Aria s'était levée et était partie...pour finir en larmes devant la porte de la chambre de Joe, à moitié habillée. Quelques minutes plus tard seulement, apparition..divine? ; Joe était venu s'asseoir auprès d'elle, la serrant dans ses bras..et ne portant qu'un boxer noir.

    « Je crois que je t’aime aussi… »

    Encore quelques minutes plus tard, les choses s'étaient enchaînées, Joe avait embrassé Aria, lui disant avant que les paroles signifiaient plus que les mots. Elle l'avait bien évidemment embrassé en retour et...les trois mots, les huit lettres, étaient sorties de sa bouche. Et elle s'était carrément sentie fondre. Comme quoi à peine quelques minutes peuvent changer une vie entière.
    FIN DU FLASH BACK.

    Aria se leva, se demandant réellement si elle n'avait pas rêvé ces moments. Elle se dirigea lentement vers la salle de bain et prit une douche, dans une sorte d'état second, avant de revêtir une jupe noire descendant jusqu'aux genoux, un tee-shirt blanc et des ballerines. Elle se maquilla en vitesse, prit son sac noir et son portable posé sur sa table de nuit, avant de sortir de l'appartement. Elle ne tenait pas à voir sa colocataire, pas qu'elle ne l'aime pas, mais enfin...elle était l'ex petite amie de Joe, donc...

    Après un moment de marche, elle finit par entrer dans le parc. Il n'y avait pas grand monde, enfin elle croisa tout de même deux filles en roller, parlant de produits de beauté, une grand-mère promenant son chien, une femme ayant réellement abusé sur le mascara et un homme en costard lancé dans une grande explication téléphonique sur les raisons de se marier. Elle poussa un énième soupir et finit par s'installer sur un banc. Quelques secondes à peine plus tard, quelqu'un s'approcha d'elle. Quelqu'un dont elle ne connaissait que trop bien la silhouette, même si cette dernière était éblouie par le soleil. Les battements de son cœur s'accélèrent, elle essaya de se calmer, mais sans trop y arriver. Lorsqu'il fut enfin devant elle, elle ouvrit la bouche, comme pour parler, le saluer, mais..aucun son ne sortit.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Lun 8 Déc - 22:39

    [C'est bidon, je suis désolé... Mais je ne suis pas en état... T-T]

    Dormir… Ce matin encore Joe avait dignement profité de son lit. Malgré le bruit que pouvait faire Brianna, et ce volontairement il n’en doutait pas ; le jeune homme n’avait pas ouvert un œil, et pas bougé d’un pouce ! La tête enfouie dans l’oreiller, il préférait de loin rêvasser et se laisser porter par ces flashs, ces récents souvenirs, qui lui revenaient à l’esprit. A quoi pensait-il ? Je dirais plutôt « A qui pensait-il ? ». Car c’était une jolie brunette qui occupait ses pensées : Aria. C’était vraiment spécial, pour ne pas dire étrange, mais il se surprenait souvent entrain de penser à elle. Plongé dans un sommeil plus que léger, il avait conscience de ce qui se passait autour de lui, et donc qu’il était seul dans ce grand lit. Triste, non ?

    Il ne cessait de se remémorer cette nuit passée avec elle, et cette matinée si particulière. Pas mal d’interrogations, et puis d’étonnants aveux. Des mots doux aussi… Un léger sourire sembla se dessiner sur ses fines lèvres. D’ailleurs ces dernières se sentaient bien seules, étant cruellement privée de celles d’Aria. Un horrible manque, vous n’imaginez même pas ! Ouvrant un œil, il jeta un regard vers sa table de nuit, où était posé son radio réveil. Non, il était l’heure de se lever. En entendant Brianna toquer contre sa porte en osant la voix, l’informant qu’il devait bouger son derrière et sortir de son lit, il se décida à véritablement sortir de sous les draps.

    Une douche plus tard, il se retrouvait assis sur un de ces grands tabourets qui faisaient face au comptoir de la cuisine, croquant dans une pomme, tout en discutant avec la jolie blonde qui lui servait de colocataire. Il la taquinait, comme toujours, et cette fois, il eu droit à une tape derrière la tête, alors qu’elle s’apprêtait à quitter l’appartement. Joe jeta un rapide coup d’œil à l’horloge de la cuisine, et partit enfiler un survêtement. Chacun son programme après tout ! La miss sortait on ne sait où, et lui allait courir, comme il l’avait prévu la veille. Courir lui permettait de se détendre, d’évacuer un peu de pression et de stresse accumulé durant les derniers jours. Non pas qu’il était réellement sous pression, mais disons que les questions étaient certes moins nombreuses mais toujours présentes.

    Le meilleur endroit pour prendre l’air, c’était le parc ! Son i-pod en poche, il courait en musique, et le fit d’ailleurs pendant 20 bonnes minutes, jusqu’à apercevoir un peu plus loin, devant lui et installée sur un banc la jeune femme qui était bien souvent dans ses pensées. Il se stoppa doucement, retirant ses écouteurs, et gardant les yeux rivés sur la jeune femme, la détaillant discrètement. Elle était radieuse… Il s’avança alors vers elle, en trottinant, souriant légèrement. Le soleil venait caresser de ses doux rayons le visage de la belle, la faisant froncer les sourcils. Ca n’eut d’ailleurs pour effet que d’élargir le sourire de Joe.


    « Salut ma belle… ! »

    Il se décala sur le côté, afin de lui cacher le soleil et lui permettre de le voir sans avoir à forcer sur sa vue. Puis il se permit de s’asseoir à ses côtés sur ce banc, et vint déposer un baiser sur la joue d’Aria, avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mar 9 Déc - 13:35

    [ C'est pas grave t'inquiètes, je comprends & t'soutiens ; :5439: ]

    « Okay, reste calme, tout va bien, ce n'est que Joe. »
    Mais cette phrase prononcée pour elle-même ne réussit pas à la calmer, au contraire. Elle se sentait de plus en plus nerveuse au fur et à mesure qu'il s'approchait d'elle. Elle ne s'était jamais sentie comme ça en sa présence, à chaque fois elle avait ressenti une sorte de haine...et aussi beaucoup de désir. Mais là, c'était complètement différent. Elle ne ressentait pas de haine, du désir peut-être un peu, mais il était étouffé par une autre sensation, quelque chose qu'elle ne se serait jamais imaginée ressentir à l'égard de Joe. Et pourtant, elle avait les mains moites et le cœur qui battait un peu trop vite. Elle savait ce que c'était que ce sentiment, mais elle n'arrivait pas encore à réaliser que c'était envers Joe qu'elle ressentait ça.

    Pas qu'il soit repoussant ou qu'elle l'aie toujours détesté, au contraire...m'enfin, leur relation avait toujours été plus ou moins compliquée. Ils sont allées tout deux au lycée à Sacramento, mais ne se connaissaient pas vraiment, juste de vue quoi. A l'université, ils ont un peu commencé à se voir...à sortir ensemble, si on peut appeler ça comme ça. Leur relation n'avait jamais été réellement sérieuse, fonctionnant sur le fameux « Je t'aime moi non plus » ; un jour ils se détestaient et le lendemain ils s'embrassaient. Ils étaient comme une drogue l'un pour l'autre, même les jours où ils se détestaient au plus haut point, ils ne pouvaient s'empêcher de se voir et de se lancer des insultes, comme s'ils ne le faisaient pas, ils mourraient. Cette petite histoire a duré environ deux ans, ou trois, elle ne s'en souvient plus tellement. Et quelques mois avant de recevoir cette lettre les conviant à Sacramento, ils ont décidé d'un commun accord de rompre, et de rester amis. Parce que c'était tout de même mieux, ils savaient qu'ils ne pouvaient pas continuer éternellement à s'aimer et se détester en même temps.

    Mais voilà, cette histoire « amis-amis » n'as pas marché très longtemps...car le jour où ils se sont retrouvés à Sacramento...enfermés dans une cave, ils n'ont pas pu s'en empêcher...et aller savoir pourquoi, ils ont finit par s'embrasser. Et le lendemain matin, ils se réveillent côte à côte dans le lit de Joe. Pas besoin de vous faire un dessin, vous devez savoir ce qu'ils ont fait. Mais voilà, la brunette s'est réveillée avec un drôle de sentiment...un nouveau sentiment, à l'égard de Joe du moins. Quelque chose qui lui faisait, et lui fait toujours un peu peur. Parce que c'est Joe, justement.

    Aria sortit de ses pensées en entendant Joe la saluer. Elle se mordit la lèvre et le regarda s'installer à côté d'elle, avant de déposer un baiser sur sa joue. Elle aurait voulu tourner la tête, pour que ses lèvres rencontrent les siennes...encore une fois, mais trop tard. Elle déglutit et tourna la tête vers Joe. Voilà, elle le voyait enfin sans la lumière du soleil l'aveuglant. C'aurait été un peu cliché de penser qu'il était encore plus beau que dans ses souvenirs. Et surtout, elle ne le pensait pas. Pas qu'elle le trouvait plus moche, mais elle le trouvait toujours pareil. Beauté..inaccessible? Elle n'en savait rien. Elle savait qu'elle...le voulait. Mais elle doutait que ce soit possible ; de son côté ça l'était, elle n'avait pas revu Edward depuis son retour dans sa ville natale, et elle ne pensait plus à lui comme avant désormais. Mais du côté de Joe, peut-être que tout était différent, qu'il pensait encore à Jude, et qu'il désirait la reconquérir...si ce n'était déjà fait. A l'idée que Joe se contente de..S'amuser avec elle, elle sentait déjà les larmes lui venir. Mais elle n'allait tout de même pas pleurer, pas maintenant, pas devant lui. Elle se mordit la lèvre.

    Joe gardait le silence, et elle ne savait que dire pour le combler. Elle avait réellement envie de lui parler de Jude, histoire de voir sa réaction. Elle ne savait pas comment formuler cela, m'enfin, ça viendrait tout seul. Elle ouvrit la bouche...mais tout autre chose en sortit.


    « Je...»
    Crèves d'envie que tu me serres dans tes bras, que tu m'embrasses encore et encore. Je t'aime. Tu m'as manqué. Elle secoua la tête pour chasser ces pensées. Elle ne voulait tout de même pas lui faire peur.

    « Hum...tu vas bien? »
    Ok. Quel beau début de conversation. Faire comme si rien ne s'était passé entre eux il y a deux jours, c'était...difficile, surtout qu'elle n'avait pas envie de faire comme si rien ne s'était passé. Elle joua quelques secondes avec sa boucle d'oreille en forme de petite croix, puis redéposa sa main sur le banc, qui rencontra celle de Joe. Elle détourna la tête, rougissante.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 10 Déc - 19:35

    Un bilan de ce qui s’était passé dernièrement dans sa vie… Joe avait vraiment tenté de le faire, et sérieusement. C’était important de savoir où on en est, ce que l’on ressent, et cela clairement, sans ambiguïté possible. Car s’il y avait bien quelque chose que le jeune homme n’aimait pas, c’était se retrouver dans le vague, perdu dans un flot de sentiments et de questions sans réponses. Il avait en horreur cette désagréable sensation d’être envahi par le doute, et ne voulait surtout pas laisser ce dernier s’installer, car il savait par avance qu’il se sentirait tiraillé entre deux femmes. D’un côté il y avait Aria… De l’autre Jude… Car il ne fallait pas l’oublier. C’était elle qui l’avait laissé tomber, et il ne pouvait d’ailleurs pas lui en vouloir vu la multitude de mensonges qu’il avait osé lui dire. Mais tout le monde sait qu’il est toujours plus difficile de tourner une page quand on n’a pas soi-même décidé de le faire. Il avait eu du mal à prendre du recul sur tout ça, et avait tenu à sauver les apparences, bien que cette séparation l’ait plus affecté qu’il ne voulait bien l’avouer. Depuis son retour à Sacramento, il n’y avait pas pensé. Simplement parce que de l’eau avait coulé sous les ponts depuis, et qu’il n’y pensait plus depuis un moment. Joe avait l’impression d’avoir tellement vécu depuis cette dernière année dans la peau d’un lycéen… Il avait découvert tellement plus… Comme si la nature des relations qu’il avait pu avoir depuis s’était révélé être plus approfondie, plus complexe.

    Et là, on peut parler d’Aria. Aucune relation ne s’était avérée si spéciale, si unique… Beaucoup de monde ne pouvait pas les comprendre… Beaucoup ne trouvait pas de logique à tout ça, à ces étranges comportements. Mais tout simplement car il n’y en avait pas. L’amour à ses raisons que la raison de connaît pas, n’est-ce pas ? D’une attirance, était née de l’affection… Et maintenant, au jour d’aujourd’hui, il prenait doucement conscience que cela avait encore évolué. Du moins il le pensait. Il avait beaucoup repensé à cette matinée, à ce réveil aux côtés d’Aria… Et à chaque fois qu’il se revoyait caresser la peau nue de la jeune femme, son cœur manquait un battement. Ca pouvait paraître idiot, mais il ne pouvait pas l’expliquer. Les quelques mots soufflés contre ses lèvres résonnaient bien souvent dans sa tête, cette déclaration si simple qu’elle avait pu lui faire. Plus il y repensait, et plus il pensait qu’elle s’était montré courageuse pour faire une chose pareille. Il fallait tout de même se prendre par la main pour se lancer ainsi, sans savoir ce que va répliquer l’autre. Et lui, il n’avait rien trouvé de mieux que de l’embrasser doucement, sans rien dire. Enfin bref, il avait bien rattrapé les choses.

    Depuis, ils n’en avaient pas vraiment reparlé. Mais ce n’était pas pour cela que le comportement de Joe avait changé. Il était même plus doux et prévenant qu’auparavant, plus attentionné aussi. Enfin cela paraissait au travers de ses gestes. Quand il l’avait ramené dans la chambre, l’autre matin, il l’avait gardé tout contre lui, et avait fait mine de bouder quand elle s’était décidée à le quitter. Oui, le temps passé avec elle, lui avait fait apprécier sa personne et non la simple beauté de ses formes, comme au tout début de leur semblant d’histoire. Et il s’était attaché à elle, il en était tombé amoureux ; C’était plutôt dingue à dire, non ?

    Le hasard l’avait amené à la croiser dans ce parc, alors qu’il y était venu à la base pour courir, et faire de chacune de ses foulées un nouvel accomplissement. Vision très symbolique certes, mais c’était ce qu’il percevait. Certaines personnes sortent courir pour semer leur soucis, et lui c’était différent. Comme s’il y gagnait en assurance, et qu’il se sentait de plus en plus prêt à aller de l’avant. Avec Aria ? Il en mourrait d’envie, devenu carrément accroc à tout ce qu’elle pouvait dégager, à tout ce qu’elle arrivait à faire naître chez lui. Devait-il voir dans cette rencontre hasardeuse un signe ? Peut-être ! Il s’était donc installé à ses côtés, et avait déposé un baiser sur sa joue après l’avoir salué. Et Aria entama la conversation, de la façon la plus banale qui soit. Il esquissa un sourire en la voyant jouer avec sa boucle d’oreille, pour finalement reposer sa main sur le banc, effleurant la sienne. Joe s’en empara doucement, la caressant de son pouce, et lui adressa un regard, cherchant à capter son attention de façon à se plonger dans ses jolis yeux. Deux petits jours… Seulement deux, et il avait le sentiment qu’elle lui avait horriblement manqué. Il avait bien passé deux mois sans la voir avant ça, et pourtant il n’avait rien ressentit de tel.


    « Ca va bien… Et toi ? Ca n’a pas l’air… Je me trompe ? »

    Elle était silencieuse, et un brin gênée… Alors ce qui s’était passé avait changé quelque chose dans leur relation ? Cela avait fait taire le naturel de la jeune femme ? Ou alors il s’était passé quelque chose durant ces deux derniers jours. Joe se le demandait silencieusement, attendant la réponse de la belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 10 Déc - 21:37

    Ayant peur que ce soit mal venu de sa part, elle voulu dégager sa main, mais avant qu'elle n'aie pu faire un geste, Joe prit sa main dans la sienne et commença à caresser son pouce. Elle sentit des tonnes de frissons la gagner, et se força à rester calme, mais elle n'y arrivait pas. Le cœur battant, elle finit par tourner la tête vers Joe, et esquissa un faible sourire.

    Aria ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Elle avait commencé la conversation simplement et banalement...en même temps, que dire d'autre ? Elle ne se sentait plus aussi paumée qu'avant avec ses sentiments, mais elle ne savait pas réellement ou Joe & elle en étaient. Ils étaient un couple ? Ou pas ? Ils n'en avaient rien décidé, ne s'étant pas vus depuis le fameux jour ou elle lui avait avoué qu'elle l'aimait. Et qu'il lui avait répondu...que lui aussi. Est ce qu'elle lui avait manqué ces deux derniers jours ? Avait-il pensé à elle ? Ou bien...était-il allé voir Jude, et lui avait il dit à quel point il l'aimait et ne la tromperait jamais? A cette pensée, le cœur d'Aria se serra. Elle savait bien qu'elle attendait toujours trop de ses relations amoureuses, qu'elle avait tendance à se jeter à corps perdu et à y croire jusqu'à la fin, et elle savait que c'était mal, parce qu'à chaque fois elle tombait de haut. Mais là, elle n'avait réellement pas envie que Joe la fasse lui aussi tomber.

    Hum...est ce qu'elle allait bien ? C'est une question intéressante. Elle-même ne le savait pas. Elle s'était réveillée d'un rêve plus ou moins étrange, composé de flashs backs de sa nuit & matinée passée avec Joe, et puis maintenant, il était tellement près d'elle que ça lui en donnait des frissons. Dans un sens, oui, on peut dire qu'elle allait bien, puisqu'elle était avec Joe, et qu'il tenait sa main dans la sienne, et qu'elle adorait ça, elle n'avait pas envie qu'il s'en aille, elle se sentait bien avec lui, trop bien ? Mais dans l'autre sens...elle allait moyennement bien...parce qu'elle ne savait pas où elle, ou ils en étaient. Et elle avait envie de le savoir.
    Pourtant, cela ne devrait pas la déranger tant que ça, de ne pas savoir où ils en sont...elle avait vécu les années d'université avec lui, lorsqu'ils ...sortaient ensemble sans réellement être un couple, parce qu'ils ne savaient pas où ils en étaient, ils se contentaient de vivre au jour le jour, et c'était assez agréable et amusant. Mais voilà...elle n'avait plus envie de s'amuser lorsqu'il y avait des sentiments, elle ne pouvait pas. Et voilà, elle avait des sentiments, plus qu'une simple affection, pour Joe. Elle l'aimait. Elle le savait, elle le lui avait dit.

    Et puis..il y avait une question qui la démangeait, mais qu'elle n'osait pas poser. Une question qu'il fallait pourtant qu'elle pose, un jour ou l'autre, de toute façon. Pour savoir où ils en étaient, cette question était..primordiale. Mais voilà...Joe allait lâcher sa main, allait être gêné, allait sûrement lui briser le cœur en lui répondant qu'il avait toujours des sentiments pour son ex petite amie, qu'il allait essayer de la reconquérir, qu'il regrettait ce qu'il avait dit il y a deux jours. Aria avait peur de la réponse à cette question, peur de souffrir. Encore une fois.

    Elle détourna le regard deux secondes, et prit son inspiration. Elle tenta de se convaincre qu'il allait dire quelque chose...qu'elle attendait, qu'elle crevait d'envie d'entendre, puis qu'il l'embrasserait, là, dans le parc, devant ces dizaines de personnes passant devant eux toutes les deux minutes. Mais bon, rien ne se passe comme on le désire, elle ne le savait que trop bien. Retournant la tête vers Joe, elle le regarda dans les yeux, et, le cœur battant, finit par lui demander ce qui la tracassait.


    « Je...Tu l'as revue ? Jude... »

    Le prénom de l'ex petite amie de Joe fut prononcé tellement bas par Aria qu'elle avait peur qu'il ne l'aie pas entendu. Mais il était tellement près qu'il devait l'avoir comprise. Elle se mordit la lèvre et attendit, angoissée, une réponse.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 10 Déc - 22:42

    Joe avait l’impression qu’Aria était un peu ailleurs… Elle devait rêvasser, ou tout simplement être plongée dans ses pensées. Il la détailla, d’un simple regard, observant les traits fins de son doux visage, le très léger sourire qui était apparu aux coins de ses lèvres rosées, son regard un peu perdu dans le vague… Il se mordit doucement la lèvre inférieure, se demandant bien ce qui pouvait lui traverser l’esprit à ce moment même, ce qui habitait et animait ses pensées. Malheureusement il lui était impossible de sonder son esprit, ainsi que son cœur, et c’était bien dommage ! Il lui retourna sa question, faisant part alors de l’interrogation qui venait de se heurter à lui. Allait-elle bien pour sa part ? Aria était si silencieuse, gênée, et puis il avait l’impression qu’elle évitait son regard. Il se trompait peut-être me direz-vous, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il cherchait à savoir si ça allait, pour en être sûr.

    Mais étonnamment, elle ne lui répondit pas. Non, à la place de ça, elle lui posa une nouvelle question, qui eut pour effet de surprendre un peu le jeune homme. Voilà qu’elle lui parlait de Jude. Ca l’étonnait, car bien qu’il n’avait pas oublié la brunette qui n’était autre que son ex, il n’avait pas pensé qu’elle puisse lui en parler. Après tout ce n’était que son ex… En effet il l’avait revu, au centre commercial, mais elle l’avait quitté aussi vite qu’ils avaient pu se retrouvé, ayant autre chose à faire. Ils avaient échangé quelques mots, puis son téléphone avait finalement sonné et elle s’était éclipsée. Rien d’extraordinaire en soit… Il fixa Aria, fronçant légèrement les sourcils. Il y avait une réponse piège ? Pourquoi une telle question ? Il n’aurait pas dû la revoir ?


    « Euh oui, mais genre 5 minutes… -Il haussa les épaules, et reprit, curieux.- Pourquoi ? »

    Aria semblait si tendue, comme angoissée… Mais pourquoi ? Il savait qu’elle connaissait l’histoire qu’il avait eut avec Jude, mais était loin de se douter que ce petit mal être pouvait venir de là. Pour lui, tout devenait de plus en plus clair au fil du temps qui s’écoulait depuis leur dernière nuit ensemble, et il ne voyait pas en quoi son passé pouvait les gêner. Il ne pensait pas que l’imagination de la jeune femme fonctionnait à plein régime et qu’elle était capable de se faire un tas de films, un tas de scénarios dans lesquels il la laissait pour aller reconquérir Jude.

    « T’es sûr que ça va Aria ? »

    Il l’interrogea d’un simple regard, et porta sa main à ses lèvres pour y déposer un baiser sur son dos, cette dernière étant toujours glissée dans la sienne. Inquiet ? Oui, on pouvait peut-être décrire son attitude comme telle… Il faut dire qu’Aria était bien trop gênée et tendue pour qu’il ne se pose pas de questions à ce sujet. Et lui, ne réagissait pas comme elle. Il avait pensé à Edward, il ne pouvait pas le nier… Il y avait pensé, se demandant si, dans le cas où elle se rendait compte qu’elle l’aimait encore et l’avait toujours aimé, elle le laisserait tombé, si elle lui dirait avec franchise qu’elle s’était trompée, qu’elle avait parlé trop vite, portée par un élan de bien être, l’euphorie du moment, la douceur de ses caresses… Il y avait pensé, mais sans se monter la tête, et avait laissé tout ceci de côté. S’il devait y avoir quelque chose entre eux, et bien ce quelque chose allait exister. Il leur faisaient confiance, et laissait faire les choses… Mais pourquoi avait-il cette impression qu’Aria se posait encore bien trop de questions ? Pourquoi voyait-il une pointe de doute dans les yeux de cette jeune femme qu’il avait toujours perçu comme sûre d’elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Jeu 11 Déc - 22:05

    [ Désolée, c'est réellement...nul =/
    Love U :5439: ]


    Elle se sentait un peu idiote, à vrai dire, de penser des choses pareilles...de penser que Joe pouvait toujours être amoureux de Jude, et qu'il...se contentait de s'amuser avec elle, que toutes ces choses qu'il avaient dites l'autre matin...il ne les pensaient pas. Elle savait bien qu'il y avait une raison, pour qu'il ait dit toutes ces choses, et qu'il ne plaisantait sûrement pas, mais une partie d'elle ne pouvait s'empêcher de douter. Et elle détestait ça.

    Hum..Joe l'avait revu. « Genre 5 minutes...» D'accord, ça veut dire quoi ça? Qu'ils s'étaient parlés 5 petites minutes, règlements de compte et hop, terminé, fin de leur relation, ils ne restent pas amis, ils ne s'expliquent pas, fin de l'histoire? Ou bien..ils s'étaient embrassés 5 petites minutes, et puis ensuite ils devaient se séparer pour aller Dieu sait où. Rien que d'y penser, ça la rendait malade. D'accord, Aria n'est d'ordinaire pas tellement jalouse que ça, du moins elle essaye, mais là..il fallait se rendre compte qu'elle était folle de jalousie à l'idée que Joe aie revu Jude...et qu'il l'aime encore surtout.

    Si ça allait? Elle-même n'en savait rien...Joe déposa un baiser sur le dos de sa main, et elle sentit encore ses frissons lui parcourir tout le corps. Quelques minutes passèrent, en silence, puis Aria ouvrit la bouche...mais aucun son ne sortit. Elle déglutit, se mordit légèrement la lèvre inférieure, et finit par parler.


    « Je sais pas je...»

    Si, bien sûr que si, elle savait. Elle allait moyennement bien, parce qu'elle ne savait pas ou elle en était, où ils en étaient plutôt. Et puis il avait revu Jude, et elle ne savait pas ce que cela signifiait. Intimement, elle était persuadée que Joe n'oserait jamais jouer avec elle comme ça, et qu'il était sincère. Mais pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur. De ce qui pouvait se passer, de ce que Joe pensait. Elle aurait tellement aimé avoir la faculté de lire dans ses pensées, au moins elle serait fixée, et n'aurait pas besoin de se demander si oui ou non il était sincère avec elle. Mais en tout cas, il le paraissait. Et elle doutait qu'il joue la comédie, parce que si il faisait ça, c'aurait été réellement dégueulasse. Et Joe n'était pas comme ça, pas vrai ?

    Aria retourna la tête vers Joe et son regard passa de leurs mains toujours entrelacés à ses yeux, sa bouche, ses cheveux. Elle mourrait d'envie de sentir à nouveau ses lèvres contre les siennes, elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas embrassés, alors que ça ne faisait pas plus de 48 heures. Elle déglutit, et finit par parler.

    « J'ai peur que...sa voix s'étrangla, et elle retint des sanglots, se maudissant d'être aussi pleurnicharde. Peur que tu ne joues qu'avec moi, mais qu'au fond tu sois en train de penser..à elle. »

    Voilà, elle l'avait dit. Elle détourna le regard, se demandant si il allait la prendre pour une cruche, si il allait ricaner de son idiotie, ou dire qu'elle avait vachement bien deviné.
    Elle avait envie de lui dire qu'elle ne voulait pas qu'il joue avec elle, que elle ne jouait pas, qu'elle l'aimait sincèrement, beaucoup trop d'ailleurs. Mais ces mots restèrent coincés dans sa gorge. Elle se tut et se contenta d'attendre une réponse.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 17 Déc - 17:21

    Au départ, Joe avait répondu spontanément à sa question, mais très vite, les questions refirent apparition dans son esprit. Il trouvait cette interrogation un peu étrange… Elle ne lui répondait pas quand il lui demandait comment elle allait, et le questionnait ensuite au sujet de Jude. Il y avait un souci avec cette dernière ? Aria semblait si tendue, qu’il venait à s’en poser la question. Il avait mis un certain temps avant de le faire certes, remarquant l’étrange attitude de la miss un peu après lui avoir répondu. Il s’était donc risqué à lui redemander si ça allait, histoire de s’en assurer. Et sa réponse fut elle aussi assez étonnante, et bizarre. Elle ne savait pas… Son hésitation dévoilait alors le mal aise qui semblait habiter la jolie brune.

    Il tenait doucement, mais néanmoins fermement sa main dans la sienne, tentant de la rassurer par un simple contact ; mais malheureusement ça ne semblait pas avoir un réel effet sur elle. Il gardait son regard posé sur elle, tentant de cerner ce qui pouvait bien se passer, de saisir le moindre petit geste, la moindre réaction ou encore le petit indice qui l’aiderait à comprendre ce qui n’allait pas. Avait-il fait quelque chose de mal ? Quelque chose de travers ? Ou bien regrettait-elle tout ça ? Il ne pouvait pas le deviner, mais la voir ainsi ne le rassurait pas. Même lorsqu’elle relevait la tête, venant capter son attention au travers de son regard, il ne parvenait pas à lire ce qu’il tentait de comprendre.

    Heureusement pour lui, Aria l’aida un peu, en lui posant une nouvelle question. Certes avec bien plus de mal que la précédente, sa voix étant à deux doigts de s’éteindre dans un sanglot. Il resserra légèrement l’étreinte de sa main sur la sienne, lui faisant ainsi sentir qu’il était là, qu’il allait l’écouter… Elle avait peur… Sa phrase avait ainsi commencé, et intriguait énormément Joe. De quoi avait-elle peur ? La réponse ne se fit pas attendre et eut l’effet d’une baffe, ou encore d’un petit électrochoc. Elle avait peur de lui, peur qu’il ne soit entrain de jouer avec elle. Elle craignait Jude, et leur histoire passée...


    « Tu me crois capable de jouer avec toi Aria ? » -demanda-t-il d’une voix calme et posée.

    Au travers de sa question il espérait lui faire implicitement comprendre qu’il ne pouvait pas faire une telle chose. Même s’il avait été un mec menteur et beau parleur par le passé, ça n’était plus le cas à présent, et il espérait vraiment qu’elle en prenne conscience. Il s’était montré sincère l’autre matin, tout comme elle avait pu le faire à son égard. Alors pourquoi doutait-elle de lui ?


    « J’ai revu Jude mais il ne s’est rien passé, et je ne l’ai pas revu par la suite. Quand je suis avec toi, je ne pense qu’à toi… Pourquoi est-ce que je penserais à une autre que toi ? »

    Il ne savait pas si ses mots étaient les bons, mais il tentait et espérait que ce soit le cas… Il plongea son regard dans le sien, et la fixa intensément, l’interrogeant du regard et attendant qu’elle lui réponde. Il voulait voir cette pointe de doute et d’hésitation s’envoler de son regard, disparaître à jamais de ses beaux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 17 Déc - 18:05

    Elle sentait son cœur battre entre ses côtes, peut-être un chouïa trop fort. Elle commençait aussi à avoir un peu chaud, mais elle ne savait pas pourquoi, pourtant il faisait loin d'être chaud dehors, installés sur ce banc. Peut-être était-ce le fait d'être à côté de Joe qui la perturbait. Peut-être? Sûrement.

    Elle déglutit, et détourna le regard, avant de se plonger dans la contemplation d'un grand arbre se trouvant juste devant eux, enfin, à côté du chemin se trouvant devant eux. Elle ne savait pas si elle avait bien fait de dire ça à Joe, elle avait réellement peur de sa réaction. Elle ne savait pas si il était capable de jouer avec elle, au fond elle était persuadée que non, qu'il était honnête. Mais elle avait tellement peur d'être déçue. Elle savait qu'elle mettait toujours trop d'espoir dans ses relations amoureuses, et qu'elle finissait toujours par tomber de haut, très haut. Et après, elle avait du mal à se relever; Mais là, la relation qu'elle avait avec Joe était tellement...étrange, et tellement forte aussi, qu'elle avait bien peur de ne pas pouvoir se relever.

    Elle finit par tourner la tête vers Joe, qui venait de parler. Non, elle ne l'en croyait pas capable. Mais sa tête resta paralysée, elle entrouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit. Aria se mordit la lèvre inférieure. Au fond, pourquoi elle avait dit ça? Elle n'en savait rien, tout ce qu'elle voulait savoir, c'était si il était toujours amoureux d'elle...s'il la voulait encore.
    Joe finit par reprendre la parole. Et à sa dernière phrase, elle se sentit fondre. Il était sincère, il l'avait toujours été. Quand il lui avait dit qu'il croyait l'aimer, l'autre matin, il le pensait réellement. Tous ses baisers, ses caresses, tellement différentes que lorsqu'ils étaient à l'université....ce n'était pas simplement du désir, mais bien autre chose. Il plongea son regard dans le sien, et elle essaya d'empêcher ses genoux de s'entrechoquer, puis essaya de parler calmement. Mais elle se sentait complètement..elle ne savait pas trop expliquer ce qu'elle ressentait à ce moment précis, elle sentait les papillons dans son ventre s'agiter de plus belle, son cœur battait tellement fort qu'elle avait l'impression que tous les passants l'entendaient..Et Joe aussi.


    « Je...»

    Elle prit une grande inspiration, mais Joe avait toujours sa main dans la sienne, et ses yeux fixés sur elle, et elle se sentait...nerveuse? Disons ça comme ça. Elle finit par parler, essayant de calmer son cœur qui s'affolait de plus belle.

    « Je suis désolée je... ne sais pas pourquoi j'ai pensé ça. J'ai confiance en toi, Joe. »

    « Mais si je te vois avec Elle, je te botte les fesses. » Aria se mordit la lèvre. Elle avait pensé ça?! Bah dis donc, voilà une chose qu'elle ignorait sur elle...qu'elle était à ce point jalouse. Pourtant, avec Edward, elle n'avait jamais été jalouse comme ça. Juste un peu, normal, mais jamais autant. Cela voulait-il dire que ce qu'elle ressentait pour Joe était plus fort que ce qu'elle avait ressenti pour Edward? Elle n'en savait rien, mais en tout cas, ça en avait tout l'air.

    Une goutte de pluie tomba sur la joue d'Aria, et elle leva les yeux au ciel..qui était devenu tout noir. Elle reporta son regard sur Joe et esquissa un sourire. Elle avait peur d'avoir tout gâché maintenant. Et ça, elle ne le voulait pour rien au monde. Tout ce qu'elle voulait, c'était..Joe, encore et encore.


    « Je crois qu'il faudrait s'abriter. »

    Comme pour confirmer ce qu'elle venait de dire, la pluie se fit de plus en plus violente, ruisselant sur leurs cheveux & leurs vêtements; Aria se rappela alors qu'elle portait un tee-shirt blanc...et qu'il allait devenir transparent. Mais elle s'en fichait, et elle n'avait pas tellement envie de bouger, elle voulait rester là, main dans la main avec Joe, elle voulait approcher son visage & l'embrasser, sous la pluie, sous la neige, sous la grêle, elle s'en fichait. Mais elle ne voulait pas le perdre. Parce que là, elle ne se relèverais pas.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 17 Déc - 20:50

    Aria était restée un petit moment dans le silence, ne trouvant apparemment pas les mots pour lui répondre. Devait-il prendre cela pour une approbation ? Il espérait vraiment qu’elle lui faisait un peu plus confiance que ça, et qu’elle croyait un minimum en ce qu’il avait pu lui livrer, ce qu’il avait pu avouer l’autre matin, dans un doux murmure tout contre ses lèvres avant de le lui prouver en les capturant dans un tendre baiser. Joe croyait en eux, en ce début de quelque chose… Alors pourquoi pas ? Pourquoi ne pourrait-elle pas en faire de même ? C’était certes étrange quand on savait comment ils en étaient arrivés là, mais l’idée d’une relation n’était pas non plus irréaliste et surfaite, non ? A moins qu’il se trompe… Non, il fallait qu’Aria dise quelque chose, n’importe quoi, mais quelque chose qui lui ferait comprendre qu’il avait raison, que c’était possible et qu’ils le pouvaient…

    Elle s’y prit à deux fois pour réussir à lui répondre quelque chose, et pour le coup, ce fut des excuses qu’elle lui présenta. Désolée… Elle était désolée et avouait alors ne pas savoir pourquoi elle avait pensé à une telle chose. Sans doute parce qu’elle n’était pas rassurée à ce sujet, qu’elle voulait en être sûre… Il la comprenait, bien que cela l’avait quand même touché. Ce n’était pas grand-chose, mais chaque jour depuis son départ du lycée, il s’efforçait d’être quelqu’un de bien, quelqu’un d’honnête et de franc. Elle finit par lui dire qu’elle avait confiance en lui, ce qui le rassura dans un sens. Elle le voyait comme quelqu’un de sincère et c’est tout ce qu’il voulait. Joe esquissa un léger sourire, se voulant bienveillant, alors que la miss se mordait la lèvre. A chaque qu’elle le faisait –ce qui était plutôt fréquent- il se demandait ce qui pouvait bien traverser son esprit, ce qu’elle pouvait bien avoir en tête. Puis tout de suite après, s’en suivait l’irrémédiable envie de l’embrasser. Il se retenait la majorité du temps, ou compensait cela en lui prenant la main, en la serrant dans ses bras, et j’en passe… Des petits gestes tendres, qui étaient bien rares jusqu’à cette dernière nuit passée ensemble. Ils existaient certes, mais dans les moments les plus intimes, lorsqu’il lui faisait tendrement l’amour, ou quand il la regardait dormir. Maintenant, il en ressentait comme le besoin, cette envie de la toucher et de l’avoir contre lui demeurant très présente, bien plus qu’auparavant.

    Le jeune homme sentit une goutte d’eau s’écraser sur son épaule, puis une seconde et un tas d’autres, jumelles à la première. Il commençait à pleuvoir, et Aria proposa alors d’aller s’abriter. Mais bizarrement, ni l’un, ni l’autre ne se décida à bouger, et les quelques gouttelettes se transformèrent en une vraie averse. Ils allaient être trempé, mais dans le fond, Joe s’en moquait pas mal. Il avait désormais la certitude qu’elle avait bel et bien confiance en lui, et donc en eux… Rien que ça, ça avait le don de le figer sur place. Il se mit à sourire doucement, puis à rire, les voyant ainsi mouillés. Il vint finalement poser sa main libre sur la joue de la belle, et l’embrassa. Il pleuvait ? Et alors ?! Le baiser dura quelques longues secondes, dont Joe profita pleinement, puis il se recula légèrement, et la serra dans ses bras, tout contre lui.


    « Viens par-là, on va se mettre à l’abris, ou même rentrer… Ca serait bête que tu tombes malade ! »

    Pas faux ! Et il ne voulait pas de ça pour elle ! Très protecteur, le jeune homme la garda donc tout contre lui, se relevant du banc, et cherchant alors du regard la meilleure direction à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 17 Déc - 21:53

    La pluie continuait à tomber, et pourtant, ni l'un, ni l'autre ne bougeaient. Plusieurs personnes passèrent au côté d'eux en courant, mettant leur sac sur la tête ; comme si cela les aidaient à s'abriter...Une personne, d'environ leur âge, ralentit nettement près d'eux et les regarda avec un air intrigué, se demandant sans doute pourquoi Aria & Joe restaient installés sur ce banc, main dans la main, à se regarder dans le blanc des yeux. Puis il repartit en courant vers la sortie du parc.

    Aria regardait Joe depuis un moment, attendant une réaction de sa part, un geste, n'importe quoi. Mais il faut dire qu'elle s'attendait plutôt à quelque chose comme « Tu me dis que t'as confiance en moi après m'avoir posé de telles questions? » ou encore « de toute façon nous deux ça a toujours été du grand n'importe quoi, et ça va continuer. » ; bref, des choses de ce genre. Elle fut donc surprise de voir Joe sourire, puis rire en les regardant tous les deux. Aria se sentit un peu perdue, elle fronça les sourcils et baissa les yeux. Pourquoi la regardait-il comme ça? Mieux, les regardait-ils ?! Elle sembla enfin constater qu'ils étaient trempés. Le tee-shirt d'Aria était à moitié transparent & lui collait à la peau, idem pour son jean..& idem pour Joe. Elle finit par esquisser un sourire. Elle avait eu peur qu'il ne lui en veuilles de lui avoir posé de telles questions, mais il ne semblait pas lui en vouloir, ni quoi que ce soit..il semblait plutôt heureux.
    Puis soudain, il stoppa son rire aussi vite qu'il avait commencé, et déposa sa main sur la joue d'Aria, qui se sentit rougir. Et il vint déposer ses lèvres sur les siennes. Elle sentit une vague de frissons la parcourir de haut en bas. Ils étaient tout les deux trempés, et la pluie continuait à tomber, ils allaient sans doute tomber malades ; et pourtant, ils restaient là, installés sur ce banc, à s'embrasser. Même si Aria avait froid dans son tee-shirt lui collant à la peau, même si quelques passants courant pour se mettre à l'abri les dévisageaient, elle s'en fichait. Toutes ces choses, le froid, le regard des autres, elle s'en fichait complètement. Parce qu'elle se sentait bien, elle ne s'était jamais sentie aussi bien de toute sa vie qu'à ce moment précis, la pluie ruisselant sur leurs joues, leurs vêtements & inondant leurs chaussures. A ce moment précis, elle savait que leur relation, qui n'avait pas réellement commencé...comme une relation amoureuse normale ; pouvait peut-être aboutir à quelque chose. Parce qu'ils se faisaient confiance, parce qu'elle l'aimait. Parce qu'il l'aimait ? Il le croyait, elle en était sûre. La seule différence. Minime, de toute façon.

    Le baiser ne dura que quelques secondes, mais sans doute les secondes les plus intenses de toute la vie de la jeune fille. Joe la serra dans ses bras et elle lui rendit son étreinte, enfouissant sa tête dans son cou et fermant les yeux quelques secondes. Joe finit par prendre la parole, avant de se relever du banc, tenant toujours Aria contre lui - ce dont elle n'était pas contre d'ailleurs. S'abriter, oui ils devaient peut-être faire ça...même si de toute façon, vu comme ils étaient trempés, c'était trop tard. Aria regarda donc autour d'elle, à la recherche d'un abri ; ils ne pouvaient pas rentrer à pied à la résidence sous la pluie, c'était tout de même à 1o minutes de marche...mais où aller alors ? Aria ne voyait aucune boutique ou café ou s'abriter, juste devant le parc. Elle se retourna donc, et finit par apercevoir un endroit, elle serra la main de Joe dans la sienne et l'entraîna dans le parc, en courant presque, tandis que la pluie redoublait de violence. Ils croisèrent quelques personnes quittant le parc en courant, s'abritant sous un parapluie, avec un air effrayé collé sur le visage, à croire que le ciel allait leur tomber sur la tête.
    Aria finit enfin par arriver à l'endroit qu'elle avait repéré, une sorte d'abri en forme de polygone, rouge avec un toit, et des sortes de fenêtres...avec des vitres. Au moins la pluie ne viendrait pas les atteindre. Elle entraîna Joe là dedans et finit par s'installer sur le long banc qui faisait le tour de l'abri, avant de pousser un soupir. Elle esquissa un sourire et passa sa main dans l'une de ses mèches de cheveux...qui étaient d'ailleurs plus que trempés.


    « Hum...on a plus qu'à attendre que ça cesse je crois bien. »

    Elle frissonna, elle commençait à avoir froid dans ses vêtements trempés, mais elle s'en fichait un peu, elle était avec Joe, et elle sentait que tout allait bien se passer. Elle tourna la tête vers lui & se retint de le serrer dans ses bras. Pourquoi? Elle n'en savait rien..elle n'osait peut-être pas, tout simplement.


    [ Sorry, c'est pas terrible =/ ]

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Jeu 18 Déc - 23:33

    Sous la pluie ? Et alors ? Qu’est-ce qu’il pouvait s’en moquer ! Du moment où il était avec la jeune femme, il se fichait de tout ça. Et il n’allait pas se dépêcher d’aller s’abriter en sachant qu’il allait avoir à nouveau le plaisir de partager une de ces douces caresses, que seules ses lèvres savaient lui offrir. Les gens pouvaient les regarder de travers, sans dissimuler leur surprise, il n’y prêtait pas attention. Il n’y avait qu’Aria, ce doux baiser et la pluie qui ruisselait sur leurs visages, et les trempant de la tête aux pieds. Joe ne pensait plus à rien, se laissant porter alors par cette vague de tendresse, mêlée à cette étincelle de passion qui animait son geste. Certes, il aurait pu se poser d’autres questions, et par dizaines… Lui faisait-elle vraiment confiance ? Car après tout, elle venait de lui poser une étrange question pour faire ensuite un tel aveu. Enfin il voulait bien admettre qu’elle puisse douter, qu’elle pouvait hésiter et avoir quelques craintes, c’était naturel… Et c’était ça qui l’avait fait réagir ainsi. Il avait préféré laisser passer les choses, sans chercher le petit détail qui risquait de tout gâcher.

    Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et bien que la pluie rendait cet instant magique, Joe se résigna à se détacher de ses lèvres. Mais impossible pour lui de mettre un terme à tous contacts physiques. Il avait besoin de la sentir tout contre lui, et de ce fait, il s’empressa de la prendre dans ses bras. La jeune femme s’y lova instantanément, venant alors nicher son visage dans le creux de son cou. C’était un peu tard pour s’abriter, mais ça ne leur coûtait rien de le faire pour limiter davantage les dégâts ainsi que les risques de tomber malade. Il regarda autour d’eux, cherchant un abri aux alentours, mais sans réel succès. Aria fit de même, et contrairement à Joe, elle sembla trouver quelque chose qui ferait l’affaire. Elle s’empara de la main du beau brun, et l’entraîna avec elle jusqu’à un petit kiosque, fermé par des vitres… Une sorte de mini véranda, en plein parc. Une fois à l’intérieur, Joe lâcha un profond soupir, et passa une main dans ses cheveux trempés. Wow ! Il avait une de ces têtes… Et même une de ces dégaines… Son regard suivit Aria, qui allait s’asseoir sur le banc. Mouillée de la sorte, elle devait avoir froid ; et les frissons qui parcouraient son corps ne faisaient que confirmer cette idée. Comme elle venait de le dire, il ne leur restait plus qu’à attendre que la météo se calme, en espérant que ça se fasse rapidement. Ne supportant plus tellement la sensation du tissu mouillé lui collant à la peau, Joe tenta d’essorer un minimum son t-shirt, puis reporta finalement son regard sur la miss. Même avec les cheveux dégoulinant, des vêtements détrempés, et ce teint pâle dû au froid, elle était superbe.

    Si ça, ça n’était pas un signe du profond attachement et des sentiments du jeune homme, c’était quoi ? Il avait envie de la prendre dans ses bras et de l’arracher à ce courant d’air froid qui n’allait que leur faire du mal. Lui adressant un regard bienveillant, il lui demanda si ça allait, préférant l’entendre de sa bouche plutôt que de le supposer. Avec des « si » on peut refaire le monde, alors ça ne lui coûtait vraiment rien de lui demander. Puis il se rapprocha d’elle, et finit par s’installer à ses côtés.


    « Viens par là… »

    Il ne lui laissa pas vraiment le temps de répliquer, sa phrase étant par simple formalité, et passa son bras sur ses épaules, pour finalement faire glisser sa main jusqu’à la fine taille de la jeune Montgomery. Il la ramena tout contre lui, et pivota à 90° pour lui faire face. Doucement, de sa main libre, Joe replaça une de ses longues mèches de cheveux derrière son oreille et déposa un baiser sur sa joue, puis à la commissure de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Ven 19 Déc - 21:21

    [ Gosh Gosh Gosh ton avatar. (L) ]

    Aria retint un second frisson & serra les dents. Elle était frigorifiée. Elle regarda ses ballerines, et finit par en enlever une avant de la vider de toute son eau..et il n'y en avait pas qu'un peu. Elle fit la même chose avec sa seconde ballerine avant de la remettre. Elle devait avoir une de ces têtes...Elle passa rapidement sa main dans ses cheveux trempés ; & finit par les essorer un peu, avant de se les attacher en chignon vite fait bien fait. Puis elle finit par se retourner vers Joe, qui terminait d'essorer tant bien que mal son tee-shirt, puis il finit par se retourner vers elle. Elle esquissa un sourire, et à sa question acquiesça.

    Bon, d'accord, ça pourrait aller nettement mieux ; ils pourraient être bien au chaud devant une tasse de café & une série télévisée vieille de 2o ans. Mais bon, Aria s'en contrefichait d'être bien au chaud, tant qu'elle était avec Joe, elle se sentait bien, merveilleusement bien.
    Joe finit par s'approcher d'elle, avant de poser sa main autour de ses épaules, avant de la faire glisser jusqu'à sa taille. La jeune femme frissonna à nouveau, mais ce n'était plus de froid, c'était le simple contact de Joe, tellement proche d'elle qui lui donnait des frissons. Il finit par se retourner complètement vers elle, replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, déposant tout d'abord un baiser sur sa joue, puis plus près de ses lèvres...cette fois-ci, Aria ne put se l'en empêcher, et elle tourna la tête. Comme si ses lèvres étaient irrémédiablement attirées par celles de Joe, tels deux aimants. Une fois ses lèvres contre les siennes, elle sentit une chaleur se propager dans tout son corps. Déposant une main sur sa joue, elle l'embrassa encore & encore. Ce n'était plus comme avant, elle le savait. Ce n'était plus les baisers passionnés qu'ils s'étaient donnés depuis le début de leur relation, c'était désormais un baiser...amoureux? Ça l'était, du moins pour elle.

    Après un moment, elle finit par s'éloigner de lui, à grand regret, mais bon, il faut bien reprendre son souffle à un moment ou un autre non? Elle garda un moment sa main sur sa joue et le regarda quelques secondes, les yeux dans les yeux. Puis elle finit par s'écarter légèrement.
    La pluie continuait à tomber, même si ce n'était plus aussi violemment qu'auparavant. Même si la logique aurait voulu qu'Aria soit heureuse que la pluie s'arrête bientôt, & qu'ils puissent rentrer, elle pensait tout le contraire; Même si cet endroit n'était pas très confortable, & ne valait pas non plus une pièce surchauffée, elle voulait rester ici un petit moment, parce qu'elle avait l'impression qu'ils étaient seuls au monde, tranquilles, et que rien ni personne ne viendrait les perturber.

    Mais voilà, la jeune femme se sentait tout de même un peu perturbée, et des questions subsistaient encore dans son esprit. Ce qu'elle ne savait pas, c'était si leur histoire était possible; Le regard des autres, même si de jour en jour elle sentait qu'elle n'y faisait plus attention, elle en avait de temps de temps toujours...peur. Elle se souvint de la réaction de Nick lorsqu'elle lui avait parlé de Joe..il avait été disons choqué. Mais bon, en même temps, il était dans la même université qu'eux, et les avaient sûrement vus de temps à autre, soit en train de se hurler dessus, ou de s'embrasser.donc c'était compréhensible, qu'il soit surpris de savoir qu'entre eux, il y avait de réels sentiments.
    Et Jude..c'était son amie. Elle ne voulait pas la perdre, mais elle ne voulait pas perdre Joe non plus, ça jamais. La meilleure solution était sans doute de se cacher d'elle, du moins pour un moment...elle n'avait pas réellement envie de se faire tuer.

    Elle se tourna vers Joe, qui était toujours tout contre elle, et chercha sa main, qu'elle serra dans la sienne. Elle avait un peu moins froid d'un coup, la présence de Joe la réchauffait. Elle connaissait un autre moyen de se réchauffer...non et non. Pas ici, pas maintenant --'.

    « Tu crois que...ça peut marcher? Nous deux... »
    Elle se mordit la lèvre et plongea son regard dans le sien, attendant une réponse. Elle avait envie d'entendre qu'il y avait de l'espoir, que évidemment ça pouvait marcher, s'il le voulaient tous les deux. Elle ferma les yeux quelques secondes. Sa question était un peu idiote, non? Pourquoi ça ne marcheraient pas, après tout ?

    « Ça peut marcher, n'est ce pas? Si on ressens tous les deux la même chose... »
    Voulait-elle une confirmation des sentiments de Joe à son égard ? Elle n'en savait rien, elle pensait qu'il l'aimait...mais elle aurait aimée être certaine; Mais elle n'allait pas lui arracher les mots de la bouche, pas question. Elle esquissa un sourire à son égard, et resserra l'étreinte de sa main un peu plus fort, comme si elle avait peur qu'il s'en aille.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Dim 21 Déc - 12:23

    Désormais l’un contre l’autre, Joe se délectait de cette douce étreinte, tentant désespérément d’y récupérer le peu de chaleur qu’elle pouvait leur offrir. En somme pas grand-chose certes, mais c’était toujours ça, et il ne pouvait pas s’en empêcher, ni même s’en priver. Doucement, il était venu déposer quelques baisers sur son visage aux traits si fins. Un sur la joue, faisant ensuite glisser ses lèvres jusqu’au coin de sa bouche gourmande. La réaction de la belle fut instantanée : elle tourna légèrement le visage, de façon à ce que leurs lèvres entre en contact, se touchent, se caressent… Il sentit sa main se poser sur sa joue, alors que le baiser gagnait en intensité, et ce simple geste eu pour effet de le faire frissonner. C’était assez étrange la façon dont il pouvait avoir chaud et en même temps sentir par vagues des frissons lui parcourir la totalité du corps.

    Cela dura un moment, bien trop court aux yeux du jeune homme, comme d’habitude. Ca n’était pas maintenant que ça allait changer, surtout pas après la découverte de ces nouveaux sentiments. Au contraire même, cela s’était décuplé au cent. La miss finit par s’écarter doucement de Joe, laissant le silence s’installer dans ce petit kiosque. Non pas un de ces silences pesants, non… Un silence apaisant, reposant… Joe se sentait bien, bien que trempé et persuadé de tomber malade par la suite, il s’en moquait : il était bien. Seul le bruit de cette violente pluie se faisait entendre, s’abattant contre le toit de leur abri de fortune. Aria se tourna finalement de nouveau vers lui, prenant sa main dans la sienne, et lui posa une question, plus que sérieuse.

    Ca pouvait marcher entre eux ? Certes, bien des gens pouvaient penser que c’était une erreur, ou encore qu’ils se laissaient porter par de belles illusions, que leur relation avait commencé de manière bien trop originale pour tenir, que ça n’avait rien de sérieux et raisonnable… Ils pouvaient le penser, mais Joe, personnellement, s’en moquait. Doucement, il se redressa, et resserra légèrement l’étreinte de sa main sur celle de la jeune femme. Un doux sourire, qui se voulait rassurant, se dessina aux coins de ses lèvres. Lui, croyait en eux, comme il n’avait peut-être jamais cru en aucune relation auparavant. Il y croyait, car il y avait à ses yeux, matière à le faire. Il suffisait de regarder ce qui les avait lié durant ces derniers mois, ces dernières années… Ils avaient beau se disputer, se hurler dessus, ils en revenaient toujours à ce même point de non retour, se désiraient d’une irrémédiable façon, et s’aimaient s’en même s’en rendre compte. Alors pourquoi n’auraient-ils pas leur chance ? Il suffisait d’y croire… Ca n’était pas tout de laisser faire les choses, d’attendre dans l’espoir que cela marche.

    Dans un mouvement lent, d’un geste tendre, Joe colla son front à celui d’Aria, et passa sa main libre dans ses cheveux humides. Elle reposa la question, comme pour insister et mettre ses doutes en avant, dévoilant à Joe les interrogations qui habitaient son esprit. Son sourire n’avait pas quitté ses lèvres, et c’est dans un murmure, lui soufflant quelques mots contre ses lèvres, qu’il lui répondit :


    « Je crois que ça peut marcher… J’ai envie que ça fonctionne nous deux. »

    On ne pouvait pas faire plus clair, n’est-ce pas ? Joe voulait effacer les doutes de la jeune femme ; il voulait qu’elle soit aussi sûre qu’il pouvait l’être à leur sujet. Finit les questions, finit les hésitations et la crainte de faire une erreur. Il la désirait, la voulait sienne, ni plus ni moins. Il sentit la main de la miss serrer doucement sa main, comme il l’avait lui-même fait précédemment.

    « Il suffit d’y croire, non ? »

    Joe l’interrogea d’un simple regard, attendant qu’elle exprime son point de vue, qu’elle partage avec lui ce qu’elle ressentait à cet instant même. Après tout, il ne pouvait pas deviner ce qui se passait dans sa jolie petite tête. Il voulait la pousser à parler, à savoir ce qu’elle en pensait, si tout comme lui l’espoir l’habitait.

    « Toi, tu penses que ça marchera ? »

    Il plongea son regard chocolat dans celui d’Aria, suspendu à ses lèvres, attendant alors sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Dim 21 Déc - 13:45

    A peine avait-elle terminé de poser sa question, que Joe se retourna vers elle et colla son front au sien, avant de prendre la parole. Elle frissonna à nouveau, et esquissa un sourire. Il voulait que ça marche. Elle sentit son cœur s'emballer et tâcha de se calmer, mais elle n'y arrivait pas. La présence de Joe ne l'avait jamais perturbée comme ça auparavant..avant leur retour à Sacramento; Lorsqu'ils étaient à l'université, en sa présence, elle s'était soit sentie..énervée, soit excitée, un peu trop même. Maintenant, elle se sentait..nerveuse.

    Oui, elle voulait y croire, croire que leur relation était possible. Elle voulait enterrer le passé, cette saleté de vidéo, elle voulait ne plus penser à Edward. Tout recommencer, un nouveau départ, avec lui. Et de jour en jour elle sentait qu'elle arrivait à l'oublier, ce Edward, que lorsqu'elle pensait à lui, ce n'était plus comme avant, son cœur battait normalement...elle s'était rendue compte qu'au fil du temps il ne lui manquait plus tant que ça. Et puis, lorsqu'elle l'avait revu l'autre jour, elle en était même arrivée à se demander comment elle avait pu tomber amoureuse d'un tel garçon, si...arrogant. Elle l'avait trouvé tellement changé, par rapport à l'époque où ils sortaient ensemble, en cachette, avant l'apparition de la vidéo. C'était bel & bien fini, et...elle en était heureuse ? Oui, parce qu'elle ne l'aimait plus, celui dont elle était amoureuse, celui qu'elle avait envie de serrer dans ses bras, d'embrasser, d'entendre la voix au réveil...c'était Joe.

    Qui aurait pu imaginer qu'entre eux, ça se finirait comme ça ? Pas elle en tout cas. Mais voilà, au fond, derrière toutes ces disputes qu'ils avaient pu avoir, il y avait toujours eu ce désir...et ces sentiments refoulés.
    Est-ce qu'elle pensait que ça allait marcher, entre eux ? Bonne question. Elle se mordit la lèvre, et commença à réfléchir, avant de réaliser qu'elle n'avait pas besoin de réfléchir. Il suffisait qu'elle y croit, qu'elle croit en elle, en ses sentiments, en lui...et en eux. Et de seconde en seconde, elle y croyait un peu plus.
    Elle ouvrit la bouche, s'apprêtant à lui répondre, mais ne parvint qu'à balbutier des mots incompréhensibles. Joe la regardait tellement...intensément qu'elle sentait son cœur s'emballer, et était incapable de parler correctement. Comment est-ce que ce simple contact, son front contre le sien, sa main dans la sienne, comment est-ce que ça pouvait la perturber autant ? Elle n'en avait aucune idée. Elle savait que c'était bien la première fois qu'elle ressentait une telle chose, au point d'être incapable de parler correctement. Avec Edward, elle était nerveuse, certes, mais capable de parler...normalement. Elle inspira & expira, avant d'ouvrir à nouveau la bouche. Cette fois-ci, elle réussit à dire quelque chose de compréhensible.


    « J'ai envie que ça marche... elle regarda Joe un moment en silence, les yeux dans les yeux, puis murmura. plus que tout. »

    Et je ferais tout pour. Le regard des autres, oublié. Même celui de Jude. C'était son amie, elle voudrait son bonheur, non ? Bon d'accord, elle voudrait sûrement la tuer, mais elle ferait avec.

    La pluie avait peu à peu cessé ; Aria ne put s'empêcher d'être déçue. Bizarre, comme comportement, mais bon. Elle était tellement bien, là, avec Joe. Et puis soudain, un coup de tonnerre retentit, et Aria se mordit la lèvre, serrant la main de Joe un peu plus fort. Elle avait toujours eu peur de l'orage..D'accord, elle a maintenant 2o ans, et ne devrait plus avoir peur de ce genre de choses, mais elle ne pouvait rien y faire. L'orage, et le noir. Des peurs de gamine, sans doute, mais tant pis. C'était aussi étrange...qu'à chaque fois qu'elle affronte l'une de ces peurs, elle se retrouve avec Joe. Mais bon, elle n'était pas contre ça. Une second coup de tonnerre retentit, et cette fois-ci, elle frissonna. « Allez, soit pas idiote, c'est qu'un orage, ça va passer quoi. » Elle avait beau se répéter cette phrase dans sa tête, elle avait toujours peur. La pluie recommença à tomber, encore plus fort qu'auparavant ; Elle se mordit la lèvre, se demandant s'ils allaient rester des heures & des heures dans cet abri. Même si bon, elle n'était pas contre le fait de rester seule avec Joe pendant des heures.

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Joe A. Degray

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
ID Photography :
Date d'inscription : 08/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mar 23 Déc - 12:13

    Les sentiments… Un beau tourbillon, parfois mêlé à de la confusion, du doute, et pourtant c’était si bon de se laisser porter par tout ça. Ca valait le coup de se poser des questions, car au final on finissait bien par y répondre, et on pouvait ressentir cette assurance nous envahir. Etre amoureux faisait naître un sentiment hors du commun, comme si plus rien ne pouvait vous atteindre, comme si l’on devenait infaillible… La vie devient plus que belle, dans n’importe quelle situation, et même quand les pire catastrophes vous tombent dessus. Enfin là, heureusement pour Joe, tout allait bien… Le drame ils allaient sans doute le frôler dans peu de temps, mais rien n’était sûr. Après tout, il ne pouvait pas deviner quelle serait la réaction de Jude en apprenant la nouvelle. Bon, il n’était pas encore au courant qu’elle était en colocation avec Aria, car avec cette information en plus, il s’en serait davantage inquiété. En y réfléchissant bien, peut-être qu’elle l’avait définitivement oublié. Des années les avaient séparé, c’était donc fort possible… Et puis lors de leur entrevue, elle n’avait pas montré le moindre signe de regret, d’attachement quelconque. Si elle les avait dissimulé, il lui tirerait donc son chapeau, car il n’y avait vu que du feu.

    Les filles, les femmes... Il avait toujours eut du mal à les comprendre. Ce n’est pas évident, il faut dire. Elles fonctionnaient différemment que la gent masculine, s’inquiétant bien plus par exemple, se souciant des détails et j’en passe… Depuis qu’il était enfant, Joe avait pourtant tenté de les cerner, et avec le temps il avait appris quelques petits trucs. Et il avait appris à les aimer… De cet amour sincère, et qu’il pensait éprouver actuellement pour Aria. Combien de fois s’était-il repassé cette scène, dans son appartement ? Il ne les comptait plus… Joe la revoyait dans ses bras, fragile et un brin perdue. Comme à présent, alors qu’ils s’étaient abrités de la pluie sous ce kiosque en plein milieu du parc, et qu’elle lui avait posé cette fameuse question.

    Croyait-il en eux ? Il lui avoua qu’il voulait y croire, qu’il avait envie que ça fonctionne. Avec un peu d’espoir on peut arriver à construire quelque chose, l’amour faisant le reste du travail, non ? Il le voulait, sincèrement… Mais qu’en était-il pour elle ? Certes elle lui avait fait part de ses sentiments, mais cela voulait-il dire pour autant qu’elle se sentait prête ? Prête pour cette relation ? Prête à croire en eux ? Il était curieux de savoir si l’espoir qui l’habitait personnellement, était le même chez la belle. Car pour construire il faut être deux… Sans ça, le couple était voué à l’échec, et mieux valait pour lui qu’il sache d’avance à quoi s’attendre. Joe lui retourna donc la question, attendant sa réponse avec une impatience qu’il tenta de dissimuler, pour ne pas la presser. Et les quelques mots qu’elle lui offrit en guise de réponse furent à la hauteur de ses attentes. Elle en avait envie, tout comme lui, et même plus que tout.

    Il esquissa un léger sourire en coin, gardant son regard plongé dans le sien, alors qu’un court silence s’installait entre eux. Pourquoi court ? Et bien parce que la pluie redoublait de violence au dehors. L’orage venait de réellement éclater, des grondements se faisant entendre, naissant du ciel gris et nuageux. Joe sentit la main de la miss se resserrer sur la sienne, et la vit alors se mordre la lèvre. Elle n’était pas rassurée, ça se voyait bien.


    « Ca va aller ma belle ? »

    Il caressa doucement le dos de sa main avec son pouce, et la rapprocha tout contre lui. Il trouvait cette peur de l’orage vraiment trop mignonne. Sérieusement, celui amplifiait son petit côté fragile, celui qui donnait l’irrémédiable envie au jeune homme de la protéger, de veiller sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria H. Montgomery
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 856
Age : 25
ID Photography :
Date d'inscription : 17/10/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   Mer 24 Déc - 11:03

    [ Désolée du retard.. (L)
    Ah oui, & je ne te l'ai pas dit ; Joyeuses fêtes. ^^ ]

    Aria avait toujours détesté l'orage, depuis toute petite. Ce genre de peur est censé se dissiper avec l'âge, pas vrai ? Eh bien apparemment pour elle ça n'avait pas marché, elle avait toujours un peu peur et détestait toujours lorsqu'il y avait de l'orage. Elle n'avait qu'une envie, se terrer au fond de son lit, mettre de la musique à fond et attendre que ça s'arrête. Mais là, elle ne pouvait pas mettre de la musique, parce qu'elle n'avait pas son i-pod, et puis elle ne pouvait pas non plus se cacher dans son lit. Elle devait sans doute avoir regardé trop de films d'horreur, mais elle voyait bien un drôle d'homme s'approcher d'eux et leur demander l'heure, avant de se transformer en loup-garou et de les dévorer. Ne pas penser à des choses comme ça, ça ne fait qu'augmenter ta panique, Aria. Elle avait beau se répéter ça dans sa tête, elle n'arrivait pas à s'empêcher de s'imaginer des scénarios dignes de films d'horreur.

    Tout allait bien, de toute façon. Elle savait qu'elle n'avait pas de raison de s'inquiéter, puisqu'elle était avec Joe. Que ce soit des loups garous ou une Judyy en furie, il la protégerait, la soutiendrait. Parce qu'il l'aimait, pas vrai ? Elle savait qu'elle pouvait avoir confiance en lui, elle regrettait d'avoir douté de lui une vingtaine de minutes plus tôt. Mais elle avait tellement peur de se faire briser le cœur à nouveau. Parce que ça fait tellement mal, on peut comprendre qu'elle n'aie pas envie de renouveler l'expérience. Toutes ses relations amoureuses jusque là avaient été plus que foireuses. Ça avait commencé il y a six ans, elle était amoureuse d'un garçon depuis pas mal de temps, et lorsque ces quelques mots sont sortis de sa bouche, « Veut-tu sortir avec moi? » ; elle se sentait la fille la plus chanceuse au monde. Et bien évidemment, elle s'était jetée à corps perdu dans cette relation, qui pourtant, elle le voyait bien, ne mènerait à rien de bon. Puis il y avait eu quelques relations foireuses, qui n'avaient pas durées plus de deux semaines..et puis Edward. Avec lui aussi, elle y croyait sûrement trop. Elle avait pensé qu'il avait changé, qu'elle l'avait changé, qu'il était devenu quelqu'un de meilleur..mais ces quatre ans sans coup de fil, ni mail, ni rien du tout, puis leurs retrouvailles à la fête foraine lui avait confirmé tout le contraire. Quoique, elle l'avait peut-être changé en bien, mais après quatre années passées sans elle, il avait à nouveau changé ; et elle doutait que ce soit en encore mieux.
    Mais là, elle...le sentait bien. Elle voulait que cette relation marche plus que tout ; et elle ne doutait pas que ces sentiments étaient partagés par Joe, contrairement à sa première relation il y a six ans.

    La jeune femme ressortit de ses pensées et leva les yeux vers Joe, essayant de ne pas le dévorer du regard. Mais c'était peut-être trop demandé..Ce dernier lui demanda si tout allait bien, et elle acquiesça, avant de murmurer.


    « Ça va aller. On est ensemble de toute façon. »

    Elle esquissa un sourire et posa sa tête sur l'épaule de Joe, tandis qu'un énième coup de tonnerre retentit. Cette fois-ci, Aria ne s'effraya pas, pour une fois. La pluie semblait se calmer quelque peu, peut-être qu'ils allaient pouvoir rentrer bientôt.
    Aria tourna la tête vers les fenêtres, et regarda un long moment la pluie tomber. L'orage s'était tout de même un peu calmé, ce qui rassurait Aria. En espérant que ça ne recommence pas...

    Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, et dans la contemplation de la pluie tombante, une question se forma dans son esprit. Encore une, hein ? Elle ne pouvait pas s'empêcher de poser des questions, sur eux, sur ce qu'ils allaient faire désormais. Comment...allaient-ils annoncer la nouvelle à Jude ? Parce qu'il faudrait bien lui dire, un jour...surtout qu'elles partageaient le même appartement, alors il faudrait mieux qu'elle soit au courant avant de tomber nez-à-nez avec Joe en boxer noir en train de faire du café dans la cuisine. Sinon, Aria n'osait même pas imaginer ce qui se passerait. Elle avait en même temps peur de la réaction de Jude. Mais Alex lui avait dit, que si s'était son amie, elle essayerait d'être heureuse pour elle avant tout. Elle comprendrait qu'Aria ne contrôle pas ses sentiments. Oui, elle espérait qu'elle comprendrait, et ne se mette pas à hurler comme une furie.

    Un drôle de bruit se fit soudain entendre, comme si quelque chose était tombé sur le toit de leur abri. Aria fronça les sourcils et se retourna vers Joe, se demandant si il avait entendu ou si elle était devenue complètement paranoïaque. Mais il semblait aussi intrigué. La jeune femme garda les yeux rivés vers les fenêtres un moment, puis elle aperçut une ombre, humaine, et se retint de hurler de terreur. L'ombre avançait lentement, puis elle finit par arriver devant l'entrée du kiosque. La main d'Aria ne pouvait s'empêcher de resserrer son étreinte sur celle de Joe, mais elle essayait de ne pas l'écraser, même si elle avait réellement la trouille. L'ombre s'éloigna, et Aria distingua enfin qui c'était. Une vieille dame s'appuyant sur sa cane s'éloignait désormais du kiosque, sous la pluie, qui n'était plus que quelques gouttes par ci par là, plus rien à avoir avec l'averse quelques minutes plus tôt. Aria se retourna vers Joe.


    « Je crois qu'on va pouvoir rentrer... »

_________________


    ©️ mechanical heart ; beautiful_ks
    « But hold your breathe
    Because tonight will be the night
    That I will fall for you
    Over again
    Don't make me change my mind »
    ©️ Secondhand Serenade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-to-forgive.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « So this is the way...» | PV Joe (L'   

Revenir en haut Aller en bas
 
« So this is the way...» | PV Joe (L'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time to Forgive :: « Sacramento's City » :: « Roosevelt Parc »-
Sauter vers: