Time to Forgive

« They're gone, they come back, and now it's time to forget and to forgive...»
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY

Aller en bas 
AuteurMessage
Alex C. October

Alex C. October

Nombre de messages : 91
ID Photography : Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY 8xvfx1
Date d'inscription : 24/11/2008

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY Empty
MessageSujet: Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY   Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY EmptyJeu 8 Jan - 21:33

    « I hold on to the night you
    Looked me in the eye and told me you loved me
    Were you just kidding?
    Cause it seems to me, this thing
    Is breaking down
    We almost never speak
    Baby what happened, please tell me?
    Cause on second it was perfect
    Now you’re halfway out the door…
    »


    Ouvrant les yeux à une journée qui s’annonçait clairement pluvieuse sur cette ville de la Californie, Alex regarde sa fenêtre avec dégoût. Ce qu’il déteste quand le soleil n’est pas présent pour nous accueillir le matin. Étant sur le dos, il roule sur son lit jusqu’à se retrouver allongé sur le ventre, son adorable minois bien enfui dans ses coussins. Une fois réveillé, Alex ne peut absolument pas se rendormir et ce, peu importe le nombre de fois qu’il essai de fermé les yeux et de laisser le temps l’emporter dans le magnifique monde de rêves. Impossible. Grognant légèrement, il lève sa tête et la tourne pour enfin voir quelle heure il était. Hmmm… Treize heures douze. Bravo, Alex! Maintenant que tu es un jeune homme sans emploi, sans études et sans revenu stable autre que l’argent que ton père te donne, tu te permets de fêter toute la soirée et de te réveiller durant l’après-midi. Ça en vaut une belle main d’applaudissement. Ouep, Alex est « le fils à papa », le petit « chouchou », l’adoré, le vénéré de son père, la fierté de son géniteur… Tant mieux car Alex n’aurait jamais cette somme d’argent exorbitante qui lui entre à chaque semaine dans son compte bancaire. Se décidant enfin de sortir de son énorme lit moelleux, il dépose ses pieds sur son plancher de marbre qui, ma foi, fut très glacial. Rapidement, il remet ses pieds sous ses couvertures douillettes et soupire. Il n’aurait jamais dû passer la soirée dans ce bar, la veille… C’était vraiment une mauvaise idée. Donc, finalement, il remet les pieds sur ce plancher qui touche la congélation et il prend son verre d’eau qu’il dépose à ses lèvres… Rien de mieux qu’un bon verre d’eau le matin.

    Aujourd’hui, c’était la journée « Nostalgie » chez Alex. C’est étrange, quand même… Depuis qu’il a remit les pieds dans cette ville, tous les souvenirs de son enfance, son adolescence lui revient comme un film qui se défile devant ses yeux. Parfois, c’est un film d’horreur, si on tient compte d’Anna, une fille qui était raide dingue de lui de l’âge de cinq ans à maintenant. Parfois c’est un drame si on tient compte de sa rupture avec Kaly… Et parfois, ce n’est rien d’autre qu’un film d’amour si on tient compte de sa propre relation avec Ashley. Enfin… Sa vie peut prendre plusieurs thèmes cinématographiques, bon. Seulement, la pluie lui fait penser à une seule et unique personne qui lui a marqué son passé. Une personne qu’il a aimé de tout son cœur, une personne qui était tout pour lui… Kaly Michelle Steevens. Il ne sait même pas pourquoi la pluie lui fait penser à elle mais à chaque fois qu’il pleuvait au Conneticut lors de son séjour de quatre ans à Yale University, il ne pensait qu’à Kaly. Même s’il pensait à elle à contrecœur, après toute cette douleur qu’elle lui a crée, il ne pouvait s’empêcher… Elle était… Sa princesse. Rho, Alex ! Arrête de penser à ça et fait quelque chose de constructif de ta journée ! Même s’il se répétait sans arrêt qu’il devait faire quelque chose de sa journée autre que de penser à Kaly, même s’il n’en avait pas vraiment envie de penser à elle, même si penser à elle fait saigner cette cicatrice dans son cœur, il ne peut pas s’empêcher. Il lui en veut… Il lui en vaut encore à en mourir! Pourtant… S’il revoyait ce doux visage angélique, il ne sait même pas quelle connerie il peut commettre.

    Après avoir pris une bonne douche, qui n’a pas calmé ce martellement intense qu’il a dans le cerveau – ce dernier verre au bar était probablement celui de trop -, Alex s’habille rapidement. Enfin.. « rapidement »… Ça ne lui prend pas une heure se préparer pour sortir, quoique plusieurs peuvent penser, juste en le regardant, qu’il doit passer du temps devant la glace pour être aussi… Sublime. C’est avec des jeans délavés et un chandail à manche longue, col V, gris qu’il quitte son appartement. N’ayant même pas prit la peine pour voir si Ashley était là… Ces derniers temps, le petit « duo » était… tout le temps bourré. Montant rapidement les escaliers de son appartement jusqu’au bout, une porte s’y trouvait. Une porte qui donne accès au toit. Encore une fois, le souvenir de Kaly lui traverse l’esprit. On peut dire que Kaly et Alex avaient leur petits moments sur le toit, pas celui-ci bien sure mais sur les toits quelconques. Ouvrant la porte pour enfin mettre les pieds sur ce toit, il s’avance, dans la légère pluie, pour enfin baisser les yeux vers la rue. Oh mon Dieu… Une chance qu’Alex n’a jamais eu le vertige car il serait entrain de faire une crise d’hyperventilation présentement. C’était TELLEMENT haut qu’il avait peur de faire un pas de plus. Son chandail gris commençant à être légèrement tachée des petites gouttelettes de pluie, il lève les yeux vers ce ciel triste, ce ciel pluvieux. Kaly…

    FLASHBACK

    Une magnifique journée estivale annonçait sa fin. Le ciel était d’un rose parfait, un rose qui mélange le bleu, l’orange, le mauve… Sans oublier les quelques petites étoiles qui commencent déjà à montrer à la population de Sacramento que le ciel va bientôt s’assombrir pour donner la place à la nuit et la lune. C’était une des journées les plus chaudes de l’été, où il faisait près de 35°C à l’ombre. Deux jeunes adolescents sont allongés sur le toit d’une magnifique, gigantesque maison blanche. L’un, Alex, était bien confortable à fixer le ciel alors que la seconde personne, Kaly, était parfaitement allongée à ses cotées, la tête sur son torse. Entourant les épaules de la brunette de son bras, Alex avait comme coussin son second bras qui était plié sous sa tête. Un sourire aux lèvres, il fixe le ciel et regarde les étoiles avec Kaly, le silence parfait était leur seul et unique accompagnateur. Finalement, la brunette se redresse légèrement pour se placer sur le jeune homme, le fixant droit dans les yeux avec ce sourire qu’Alex a une énorme misère à résister. Déposant une main sur la joue de sa douce, il la fixe également droit dans les yeux et, un sourire anime ses fines lèvres.

    KALY – Alex… Tu peux me promettre quelque chose?
    ALEX – Oui?...
    KALY – Que… Toi et moi… C’est pour la vie.
    ALEX – Tu sais déjà la réponse à ça, Kal’…
    KALY – Je veux simplement t’entendre me le dire, une fois de plus… J’aime ça quand tu me le dis…
    ALEX – C’est pour la vie, Kaly… Toi et moi. Tu ne te débarrassera jamais de moi, je t’aime tellement fort Kaly Michelle Steevens, je ne voit pas ma vie se tracer sans toi. Promet… Promet à ton tour…
    KALY – Je le promet. Je t’aimerai éternellement, Alex Chris October.

    Ohhh! Comme c’est mignon. Faut préciser, cette promesse fut dite avant le début de l’infidélité de Kaly, donc bref. Scellant cette promesse avec un doux baiser.

    FIN FLASHBACK

    Sortant de ses pensées, Alex ferme légèrement les yeux quelques instants. Alors qu’il replongeait dans une profonde nostalgie, il ouvre rapidement les yeux et fixe un point invisible. Il sent comme si son coeur se brisait une fois de plus, comme si les cicatrices qui ont marqué son intense douleur se remettent à saigner. Il se sent comme s'il allait bientôt manquer d'air, comme si ses genoux sont prêtes à lui lâcher... Comme si son corps aller s'éffondrer. Son parfum… C’est elle. Elle est de retour. Il prend un air tout à fait sérieux et il se tourne face à la brunette qui, autrefois, était sa copine. Croisant les bras, il la regarde droit dans les yeux, sans aucun signe d’accueillance, sans aucun signe de gentillesse. Le silence.. Parfois le meilleur de amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaly M. Steevens

Kaly M. Steevens

Nombre de messages : 23
ID Photography : Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY 610gt8
Date d'inscription : 06/01/2009

« I Have Changed? »
« My Relations.♦:
« BlaBla Box ♦:

Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY Empty
MessageSujet: Re: Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY   Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY EmptyJeu 8 Jan - 23:05

    Les bruits infernaux que faisaient les voisins du bas réveillèrent Kaly. Elle ouvrit les yeux, et ne voyant rien elle s'affola. Elle crut pendant quelques instants qu'elle était devenue aveugle, mais se rendit finalement compte que c'était parce qu'elle n'avait pas enlever son bandeau de nuit...Bah oui, quand on a pas mal bu la veille, on se réveille quelque fois un peu sonné. Rassurée de voir qu'elle avait encore toute sa vue, la belle retira le bandeau, le jetta par terre et soupira. Kaly se frotta les yeux et grâce à la télécommande qui se trouvait sur sa commode, ouvrit les stores. C'est dingue, elle peut ouvrir et fermer les stores même en étant allongée dans son lit, magique non? Hum ça s'appelle la technologie. Enfin bref. Avec beaucoup de paresse, elle sortit doucement de son lit, se retrouvant en petite chemisette. Elle enfila ses chaussons et jeta un coup d'œil sur la fenêtre. Apparemment, le mauvais temps était encore une fois au rendez vous...La belle soupira de nouveau voyant le temps qu'il faisait, puis se dirigea dans son immense salon, avant de regarder la pendule qui affichait 13h45. Ce n'est pas un record pour Kaly, elle s'est déjà réveiller à 18h, et même plus. D'ailleurs là, elle aurait bien put se lever un peu plus tard, mais avec tout le bruit que font les voisins, pas moyen de se rendormir.

    Alors, alors... Que vais-je faire aujourd'hui ? C'est la question que Kaly se posait étant confortablement assise dans son canapé. Aller faire du shopping, sortir avec des amies, où peut être même rester là à ne rien faire...? Oh non, cela est bien trop ennuyeux pour Kaly. Elle n'est pas du genre à se laisser ronger par l'ennuie et à rester enfermer pendant des heures entières chez elle, sans personne. La belle avait bien envie de bouger, mais bon, de retour à Sacramento, il y a des gens qu'elle n'avait pas envie de revoir, sans cité de noms en particulier. Déjà chérrie, si tu commençais par te préparer? Excellente idée n'est-ce pas? Kaly se leva, direction la salle de bain. Elle déboutonna sa petite chemisette qu'elle laissa glisser le long de son corps jusqu'à ce qu'elle arrive à ses pieds, puis entra dans son bain mousseux que sa servante avait déjà fait couler quelques minutes avant que Kaly ne se réveille. Et ouai, elle à une servante ! Enfin, payée par son père, bien sûr.

    Kaly ne put s'empêcher de penser à lui. Lui ? Lequel? Alex, Jesse...? Ou alors une autre aventure qu'elle aurait eut entre deux ...? Alex, évidemment ! Allez savoir pourquoi, elle pensa à lui, comme ça, d'un coup. A quoi pensait-elle vraiment sur lui...Lorsqu'ils sortaient ensemble, elle aurait sûrement penser à tous les moments inoubliables qu'ils ont passer ensemble, ainsi qu'a toutes leurs promesses...Mais là, la seule chose qu'il lui vint à l'esprit c'est encore cette fichue vidéo, elle revoit encore les images d'Ashley qui embrasse Alex lors d'une soirée bien arrosée, et tout ce qui a été révéler sur eux. D'ailleurs...En parlant d'Alex, cela faisait un petit moment qu'elle ne l'avait pas vu. Kaly ne savait pas vraiment si elle avait envie de le revoir, et si lui, il avait envie de la revoir. Oui car, il ne faut pas oublier que dans la vidéo on voyait aussi la belle qui couchait avec Jesse. Ils ont donc tous les deux quelque chose à se reprocher, et il n'y à pas qu'Alex qui est le fautif dans l'histoire. En tout cas, elle n'était sûrement pas prête de le revoir, bien qu'il y ait des chances qu'ils se croisent vu qu'ils habitent le même immeuble.

    Kaly sortit enfin de la baignoire. Effectivement, elle fait partit de ces gens qui passent un temps fou à se détendre, sous l'eau bien chaude et bien mousseuse. Faut voir la facture de l'eau après aussi. La belle sortit donc, et s'enveloppa dans une serviette, se dirigeant vers son armoire remplie de fringues en tout genre. Elle regarda ses tonnes d'habits et mis du temps à choisir ce qu'elle aller porter, comme d'habitude. Kaly ne savait pas si elle devait se mettre sur son 31 ou s'habiller très décontracter, car elle ne savait pas encore où elle allait. Finalement, elle opta pour un ensemble avec une petite jupe rouge, des collants noirs, un haut blanc et des chaussures vernies noires. Elle se coiffa avec son bandeau rouge, toujours bien assortie bien sûr. Enfin bon voilà quoi, elle se prépara et on en parle plus. Oh, il ne faut pas oublier le parfum, hop un petit coup et c'est bon. Kaly prit son sac à main et quitta son appartement. Tiens tiens...Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été faire un petit tour sur le toit, et elle s'y dirigea en chantonnant. Elle arriva sur le toit. Quelle surprise ! Alex... Il était là, les bras croisés, la fixant dans les yeux, n'exprimant rien et ne disant rien, seul le bruit de la rue se faisait entendre.


    « S'il te plait ... » Elle décida de briser ce silence qui devenait lourd. « S'il te plait, arrêtes de me regarder comme ça !»

    Kaly ne savait pas quoi lui dire. Elle n'avait peut-être rien à lui dire. Et puis elle ne s'était pas préparer psychologiquement à le voir ici, sur le toit, comme ça. Il semblait ne rien exprimer, et il la fixait en attendant qu'elle parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cause I Was There When We Said «Forever And Always»|| KALY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epica Vs. After Forever
» Felt - The Strange Idol Patterns And Other Short Stories (1984)
» #19 Golden Rainbows - Alphonse Mouzon (16 février 2009)
» Forever young - Rock attitude
» √ Où trouver le collier 'Directioner' ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time to Forgive :: « Private Disctrict » :: « Heaven's Residence » :: « Toit »-
Sauter vers: